Ma chanson s’appelle Patiner, et ceci est le clip

Le clip de Patiner je m’en souviendrai. Longtemps. D’abord parce que se terminait ma plus jolie histoire d’amour. Ensuite parce que j’avais un pied et une épaule cassés, ce qui (vous le comprendrez aisément) n’arrangeait en rien les doubles saltos imaginés initialement. Il fallait donc trouver un plan B. Tant sur la bonne humeur que sur les prouesses sportives. Plan fixe donc, et une chanson.

Patiner sur l’effacement de la finitude, le début de l’insouciance. La légèreté arrivant tardivement malgré une vie, remplie. Croire au bonheur, en sa simplicité. Et surtout s’en foutre… qu’il soit trop tard.

Patiner sur une musique lancinante, répétitive, qui semble se suffire à elle-même. À la fois un hommage à John Barry, aux sonorités de ses bandes originales. Mais aussi un clin d’oeil bleu ou vert aux basses « new-wave », aux claviers plastics de Bowie à l’orée des 80′s.

Toutes ces histoires, toutes ces mains qui nous façonnent, qui nous patinent. Ça tourne en rond sur une couche de glace qui scintille. Fragile. Une toccata sur des caresses, perpétuelles. Sous une lumière comme le Mondino d’avant, des néons chirurgicaux qui se reflètent dans les yeux. On dirait des animaux. Et quand le bonheur passe, que c’est le seul objectif qui reste, le seul qui vaille, autant le regarder bien en face.

Patiner pendant trois minutes trente en noir et blanc et rouge. La vie passe. Douce. Un plan fixe, encore. Des ongles, des doigts, des paumes qui nous viennent en aide tout autour. Qui bercent. Qui rassurent. Qui protègent. Qui sillonnent sans jamais rien rayer. Et comme les jeux de demain ne sont pas toujours des jeux de vilains, alors on n’a plus peur.

Alors on n’a plus l’heure.

Ma chanson s’appelle Patiner. Et ceci est le clip.

http://www.dailymotion.com/video/xkbpd5

« SINGLE », Dans Les Bacs En Septembre

Après de valses hésitations, le prochain album de Bertrand Soulier s’appellera « Single ». Le premier extrait, « Patiner », commence à se balader sur les ondes (il vient de rentrer sur la playlist d’été de France Inter). « Single » se composera de 13 chansons: Retour Vers No Futur / Le jour & Le Noir / La Vologne / Ninon Dans La Lune / Patiner / Taxi Driver / L’Invendable Monsieur Machin / 3’30″ / Airlines / Trop Tard, Mon Amour / White Chapel / Le Mépris / Les Iles Eparses. Il sortira en Septembre 2011.